Julien Lizeroux Official website - french ski team Français - English

Julien Lizeroux

> / ()

Diaporama

Vous êtes ici : Accueil > Actus

Julien dans le coup à Levi !

Publié le 15 novembre 2009

Après plusieurs mois d'attente, que ce fut bon de retrouver la coupe du monde de slalom ce matin !
Deux confirmations après cette première course :
1/ Le niveau général des skieurs est toujours aussi impressionnant. Il y a bien 10 à 15 skieurs qui peuvent prétendre à la victoire à chaque course.
2/ Les français sont en forme !!! avec JB, Julien, Steve Missillier et Alex Anselmet dans les points... bravo à toute l'équipe !

Julien voulait envoyer du gros d'entrée... et il a envoyé du gros d'entrée !!!!
Le couteau entre les dents, il signe une première manche de folie ! Rapide sur le plat, précis dans le mur, seul le suédois Myhrer parvient à le devancer.
En deuxième manche, Julien part avec le même état d'esprit. En avance à l'intermédiaire, il joue sa carte à fond...mais commet une grosse faute de le mur, qui lui coute de précieux dixièmes... à la limite de la chute, il fait un "recovery" de folie, dont lui seul à le secret (et peut être également Bode Miller sur les bâches de Kitzbuehl...).
Il parvient à se remettre dans le rythme pour signer finalement une belle 5ème place, malgré cette grosse faute...

Une chose est sûre, Julien comme JB sont à fond... le chrono va chauffer cette année !!!!

«Je me suis beaucoup moins bien adapté sur le tracé de la deuxième manche. Il y avait plus de vitesse sur la partie haute et donc le changement de rythme était plus important et puis les cuisses chauffaient un petit peu... Tout cela fait que j'ai commis quelques fautes, c'est ma manière de faire en slalom ! Mais je suis globalement satisfait de plein de choses aujourd'hui. Cinquième, c'est mon meilleur résultat en début de saison».

Revivez la deuxième manche de Julien, diffusée sur Eurosport...


12 commentaires - Ajouter un commentaire

Envoyer du gros !

Publié le 13 novembre 2009

48 heures avant le premier slalom de la saison, le site eurosport.fr nous propose une interview exclusive de Julien.
Bilan de la saison passée, objectifs de l'année, Julien dit tout au micro de François-Xavier RALLET.

JULIEN LIZEROUX, quel bilan avez-vous tiré de votre saison dernière ?
J.L. : Tout ne fut pas parfait mais il y a eu de belles choses (rires). Après, je ne cherche pas du tout la perfection, car ça n'existe pas dans notre sport. Pour moi, c'était un très bel hiver. Je suis arrivé un peu en retard sur ma préparation, mais je le savais. Ensuite, j'ai su bien me remettre dedans au mois de janvier. J'ai attaqué fort car je n'avais jamais fait de podium en Coupe du monde. Et le premier que je décroche s'est soldé par une victoire à Kitzbuehel, avec un doublé français à la clé (NDLR : Jean-Baptiste Grange 2e). Ce jour-là, il y avait tout. Je suis plutôt quelqu'un de collectif et partager ça dans la Mecque du ski alpin, c'était vraiment génial.

Et puis il y a eu les Mondiaux de Val d'Isère, marqués par deux médailles d'argent…
J.L. : C'était des grands moments d'émotion. Je me suis vraiment éclaté, je me suis marré et je me suis vraiment fait plaisir à Val d'Isère. La saison n'étant pas finie, je n'ai pas pu faire la fête comme j'aurais aimé la faire mais ça reste des supers moments évidemment.

Vous avez terminé l'exercice précédent très éprouvé. Comment avez-vous vécu votre fin de saison ?
J.L. : Je me dis toujours une chose quand physiquement, ça va moins bien : "Si tu n'as pas le niveau, compense par ton engagement". Mental et physique, bien sûr. On a la chance de faire un sport où ce n'est pas parce que tu te lèves le matin en pleine forme que tu vas être bon sur les skis deux heures plus tard. Et a contrario, ce n'est pas parce que tu te lèves le matin au bout du rouleau et malade comme un chien que tu ne vas pas pouvoir faire de belles choses. Il faut juste mettre les chances de son côté et faire quelques ajustements selon la forme du moment. Personnellement, je me suis rendu compte depuis quelques temps déjà qu'en étant un peu plus calme et relâché, j'allais plus vite. Cela serait dommage de ne pas continuer.

Vous n'avez pas été épargné par les blessures durant votre carrière. Depuis deux ans, tout va bien. Est-ce quelque chose que vous avez à l'esprit ?
J.L. : C'est vrai que de ce côté-là, j'ai pas mal donné. Et ces blessures m'ont vraiment servi depuis deux saisons. Je me suis toujours dit que je pouvais me blesser un jour. C'est quelque chose que j'ai accepté. Je ne me dis pas : "Il ne faut pas y penser sinon tu risques de t'en prendre une". J'ai plutôt tendance à imaginer le pire. Quand je suis à l'entraînement ou que je fais ma reconnaissance, je suis vraiment vigilant. Et du coup, ça me laisse généralement une petite marge de sécurité. Dans le passé, j'ai eu tendance à dépasser ces limites et je l'ai payé de mon physique. Aujourd'hui, je préfère rester du bon côté. Même si en course, je donne tout. Car freiner, c'est tricher (rires). A chaque course, je n'ai qu'un objectif : envoyer du gros.

Existe-t-il des endroits que vous préférez à d'autres ?
J.L. : La première piste qui me vient à l'esprit, c'est Schladming. J'adore. L'atmosphère y est exceptionnelle. Il faut imaginer qu'on arrive sur un terrain de foot et qu'il y a 60 000 personnes en nocturne. C'est ma course préférée. Après, toutes les classiques du mois de janvier sont des épreuves magiques. Depuis cette année, on va à Zagreb. Zagreb, c'est une énorme ville. Il y a une colline juste au-dessus. On monte le matin en convoi. Ils ferment la ville pour nous. On arrive au milieu de la forêt. On est au milieu de nulle part et il y a 25 000 personnes déchaînées. Cela raisonne, ça fait un boucan d'enfer. C'est génial. Le dimanche d'après, on est à Adelboden où il y a autant de monde pour nous encourager. Il y a la raclette en plus, c'est super (rires). Puis, la semaine d'après, on va à Wengen où c'est complètement différent. On est à 4 000m d'altitude, au pied de la Jungfrau. Le décor est magique. On arrive ensuite à Kitzbuehel, temple de l'Autriche, où il y a 60 000 personnes en bas de la piste. Puis, c'est Schladming où c'est la course de la saison là-bas.

A l'intersaison, votre entraîneur, Jacques Théolier a traversé les Alpes pour rejoindre l'équipe italienne. Comment avez-vous vécu ce départ et accueilli Frédéric Perrin, son remplaçant ?
J.L. : On a l'habitude de changer de coach. On est toujours trimballé de groupe en groupe quand on passe de la Coupe d'Europe junior à la Coupe d'Europe puis à la Coupe du monde. Ce n'est pas un problème. On est habitué à cela. Après, Jacques a décidé de partir vers de nouveaux horizons. C'est une décision que nous avons respectée. Fred Perrin est donc arrivé. Il s'est très bien intégré dans le groupe. L'ambiance est top. On s'éclate. C'est une nouvelle cartouche, une nouvelle corde à notre arc. Cela se passe vraiment très bien. Que du positif…

Eurosport - Propos recueillis par François-Xavier RALLET

0 commentaire - Ajouter un commentaire

Levi, là ou tout commence...

Publié le 9 novembre 2009

Après l'ouverture du bal à Soelden il y a 15 jours, les techniciens du cirque blanc prennent la direction de Levi pour le premier slalom de la saison!
Cette première étape importante sera un bon baromètre pour jauger la forme des prétendants au globe après la trève estivale.
Nul doute que Julien aura à coeur de marquer d'entrée les esprits... car ses ambitions pour cette saison sont clairement d'évoluer dans le peloton de tête des slalomeurs.

Le week-end dernier, avaient lieu les premiers championnats d'Europe indoor à Amneville.
Après une victoire 8ème de finale, Julien a chuté lors du 1/4 de finale... rien de grave heureusement, mais Julien était à l'attaque ! Vu sa vitesse de passage entre les portes, la forme et le ski sont là...
 
Retrouvez cette interview réalisée à Amneville par Sandie Tourondel, journaliste à Sport24.com, site pour lequel Julien est "consultant-blogiste"...


5 commentaires - Ajouter un commentaire

Dernière ligne droite...

Publié le 7 octobre 2009

Après la session d'entrainements dans l'hémisphère sud, Julien est de retour en France, pour une dernière ligne droite avant le début de la saison.
Depuis mardi, l'équipe de France technique s'entraine à Tignes, sur un glacier bien abimé par le réchauffement climatique, et les faibles précipitations.

C'est l'occasion pour Florian de savoieactu.com, de reprendre du service au bord des pistes, pour nous proposer un reportage au coeur de l'entrainement des bleus...


9 commentaires - Ajouter un commentaire

Fin del mundo

Publié le 10 septembre 2009

 Salut tout le monde
Quelques petites news en direct d’Ushuaia (Argentine), la ville la plus au Sud du monde, où nous avons pris nos quartiers pour 3 semaines avec toute l’équipe de France de Ski.
Géant et Slalom sont au programme depuis 15j maintenant. Nous avons eu de très bonnes conditions lors de la première semaine, puis beaucoup de pluie et de neige lors de la seconde.
Enfin, depuis 4 jours, les conditions sont idéales pour l’entrainement avec de la neige d’hiver très dure : 2 Grosses journées de slalom m’ont permis d’effectuer de très bons tests de matériel et de sélectionner les skis les plus rapide en vue de l’hiver qui approche à grands pas.
L’ambiance dans le groupe est toujours super bonne. Nous sommes au complet pour la première fois de l’été puisque Gauthier DE TESSIERES est de retour sur les skis après sa blessure au genou au printemps dernier, et Alex ANSELMET aussi suite à son entorse de la cheville du mois de juillet.
Tout le monde travaille dur pour arriver en pleine forme au début de l’hiver.
Nous avons eu la visite pendant quelques jours d’une équipe de télé de France-Télévision qui est venue tourner un reportage pour stade 2.
Nous partons demain pour le Chili et la station de la Parva avec JB GRANGE et Loïc BRUN (notre technicien) pour rejoindre le groupe Vitesse et faire une semaine de descente avant le retour en France aux alentours du 20 septembre.

Je vous souhaite à tous une très bonne fin d’été depuis l’hiver Argentin, et à bientôt pour d’autres nouvelles….

8 commentaires - Ajouter un commentaire

Page  : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29