Julien Lizeroux Official website - french ski team Français - English

Julien Lizeroux

Diaporama

Vous êtes ici : Accueil > Actus

Direction SOCHI

Publié le 8 février 2014

 Bonjour à tous

J'espère que vous profitez un max de la neige qui tombe en abondance dans nos massifs depuis quelques jours...

Petit retour sur mon mois de janvier:
Malgré une petite alerte entre Bormio et Adelboden au niveau de mon genou qui était gonflé et douloureux, tout est rapidement revenu dans l'ordre et j'ai pu terminer les 5 slaloms en bonne forme physique, mais un peu éprouvé mentalement.
J'ai pu améliorer mes points FIS lors des coupes d'Europe de Chamonix au début du mois de janvier et ainsi progresser dans la hierarchie mondiale. De 75ème mondial, je suis passé à la 40ème place et j'ai ainsi de bien meilleurs dossards en coupe du monde.
Même si je suis très heureux de ma 21ème place à Wengen avec 2 manches pleines, je reste un peu sur ma faim concernant mes deux 31ème place à Adelboden et Schladming ainsi que mon abandon en 2ème manche à Kitzbühel...
Cette frustration se transforme en motivation quand je me retourne sur mon parcours et je suis très fier de rester fidèle à mon tempérament de skieur!

Après un petit break de 5 jours pour récupérer et un autre de 5 jours de prépration physique pour retrouver de la fraîcheur, de la puissance, de l'explosivité et de l'endurance (et oui, je pêche souvent physiquement sur les fins de manches...)
je repars sur les skis pour préparer l'épreuve du 22 février...

En effet, même si je ne suis pas un fervent défenseur de l'olympisme moderne, où la politique et l'argent ont remplacé le "sport", je suis très heureux et très fier de pouvoir aller représenter la France à Sochi lors du slalom.

Plus de discriminations, pas de différences!
Tout le monde sur un pied d'égalité pour pouvoir s'exprimer et se faire plaisir sur un terrain de sport!

Pas d'attentes, pas d'objectifs... Juste l'envie de tout donner, de se faire plaisir, d'être fier de représenter son pays et d'aller chercher quelque chose de beau...

Une grosse pensée pour tous les athlètes blessés qui ne sont pas présents aux JO

Force et Honneur

Bonne glisse à tous

Julien

15 commentaires - Ajouter un commentaire

Joyeux Noël

Publié le 25 décembre 2013

 J'espère que vous profitez tous des vacances pour dévaler les pistes et que vous passez de bonnes fêtes.

Petit break de Noël en ce qui me concerne pour recharger les batteries après une première partie d'hiver bien chargée, et avant un gros mois de Janvier.
Tout va bien physiquement et j'ai eu le bonheur de pouvoir remonter sur le podium lors de ma dernière coupe d'Europe en Italie à Obereggen le 18 décembre.

Place maintenant à quelques journées d'entraînement avant d'aborder les slaloms de Janvier.
Au programme:
-Coupes d'Europe à CHAMONIX les 3 et 4 Janvier
-Coupes du Monde:
ZAGREB le 6 Janvier
ADELBODEN le 12 Janvier
WENGEN le 19 Janvier
KITZBUHEL le 26 Janvier
SCHLADMING le 28 Janvier

Je souhaite aussi apporter tout mon soutien et mes encouragements aux nombreux blessés de l'équipe de France. Notre sport est magnifique, mais semé d'embuches pour atteindre les sommets, et cette série noire pour le ski français nous rappelle l'éxigence et la dureté de notre sport.
A tous je vous souhaite le meilleur pour votre période de convalescence et je vous donne rendez vous dès l'été prochain pour préparer la saison 2014/2015

Pierre VAULTIER (Snowboard) LCA Genou
Bastien MIDOL (SkiCross) Dos
Marie MARCHAND-ARVIER (Ski Alpin) Épaule
François PLACE (Ski Alpin) LCA Genou
Tessa WORLEY (Ski Alpin) LCA Genou
Marie DORIN (Biathlon) Cheville
Alizée BARON (SkiCross) Machoire

On pense très fort à vous et aussi aux autres qui sont en pleine rééducation:

Marion ROLLAND
Laurie MOUGEL
Coralie FRASSE SOMBET
Clara DIREZ
Steven THEOLIER
Cyprien SARRAZIN
Joffrey POLLET VILLARD


Joyeux Noël à toutes et à tous
Bonne année 2014

FORCE ET HONNEUR

Julien

6 commentaires - Ajouter un commentaire

"Je savais que ça allait être une grosse baston"

Publié le 16 décembre 2013

La réaction de Julien après le slalom de Val d'Isère, ou il n'est pas parvenu à passer en seconde manche suite à une faute qui lui coûte sa qualif...
"Aujourd’hui, c’était très difficile. On savait que ça allait être une grosse baston. J’avais l’impression de ne pas tailler une courbe depuis le début. Le principe de cette piste, c’est de ne rien lâcher jusqu’en bas, assure le skieur de la Plagne. Aujourd’hui, c’est mon physique qui a fait défaut. J’étais vraiment cramé ! Je n’avais plus beaucoup de lucidité. J’avais les cuisses qui brulaient. En tout cas, je ne retire que du positif ! C’est sûr qu’il y a de la déception et de la frustration. Mais j’ai toujours dit que mon objectif restait le même, peu importe ce que j’ai fait au début de saison. Aujourd’hui, même si ce n’est pas parfait sur la piste la plus exigeante de la saison, je ne suis pas largué. Je suis très heureux de courir devant le public français car ils se sont déplacés en nombre. On a une superbe équipe au niveau de l’état d’esprit et de la densité. Je m’éclate tout simplement !"

Vidéo lequipe.fr

0 commentaire - Ajouter un commentaire

OHMYLOC.COM

Publié le 9 décembre 2013

 Vous êtes propriétaires d'une résidence saisonnière?
Vous souhaitez louer votre location de vacances?
Je vous présente ce site qui est fait pour vous:
www.ohmyloc.com
Création d'un site web de location, gestion du planning, réservations, contrats de location. LE TOUT EN UN et très simple d'utilisation.
Petit code promo pour les personnes intéressées: FRS13RAC

0 commentaire - Ajouter un commentaire

Du pur bonheur...

Publié le 18 novembre 2013

Une belle journée hier à Levi...
Julien signait son grand retour sur le circuit Coupe du Monde lors du premier slalom de Levi. Avec le dossard 63, il est parvenu à se qualifier pour la 2ème manche. Bel exploit, quand on voit que la qualif était à 1 seconde 1/2 du leader Marcel Hirscher.
Une belle 2ème manche bien engagé lui a permis de remonter à la 17ème place...

"C’est une grosse et belle journée. C’est vraiment dommage pour Alexis. J’étais juste heureux d’être là, de revoir les copains du circuit, les coaches, les coéquipiers. Même avec le dossard 63, j’avais de super conditions grâce au beau travail sur la piste. Il était possible de rentrer avec un gros dossard. Il fallait le faire. C’est beaucoup, beaucoup de bonheur. (La 17e place), même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais pas osé l’imaginer. C’est que du bonheur."

Retrouvez l'article de Julien publié dans le Huffington Post hier avant la course :

"Baisser les bras? Jamais! Cela ne fait pas parti de mon vocabulaire. Ces deux dernières années, il y a eu (et il y en à encore) beaucoup de moments difficiles et de moments de doutes. Mais je considère que le travail finit toujours par payer et c'est ce qui me permet de ne pas abandonner dans les périodes noires...

Je vais de l'avant, je me sers de mes erreurs pour progresser et surtout je relativise beaucoup pour profiter des bons moments.

Il faut toujours se rappeler d'où on vient et surtout où on a envie d'aller. Il n'y a pas de technique à proprement parler. "L'espoir fait vivre" et c'est ce qui me permet d'avancer tous les jours.

Mon seul objectif depuis le début est de pouvoir avoir une vie normale et de pouvoir faire du sport normalement. De ce seul objectif très simple découle tout le reste. Mais bien sur qu'il faut des heures de travail, d'entraînement et de souffrance pour arriver à ses fins.

Plus en osmose avec moi même

On est toujours capable de choses qu'on ne soupçonne pas face à des situations de "survie". Je l'ai vérifié au cours de ces deux années. Bien sur que tout n'est pas facile et qu'il faut surmonter ses "démons". J'ai appris la patience, j'ai appris à être plus à l'écoute de mon corps. Je suis plus en osmose avec moi même, moins en force, plus en fluidité. J'ai de nouveau pu constater que tout seul, on arrive à pas grand chose d'où l'importance de l'entourage et des proches.

J'ai la chance d'avoir une famille et des amis qui me soutiennent depuis le début, surtout dans les moments difficiles. J'ai la chance d'avoir une équipe sportive et médicale omniprésente autour de moi et c'est surtout grâce à eux que je suis là aujourd'hui.

Plus jamais comme avant

Est-ce que je reviens plus fort ? Non. Peut être dans ma tête, mais ce n'est même pas sur. J'ai traversé différentes épreuves dans ma vie d'homme et de sportif qui m'ont forgé un caractère entier. Physiquement je ne reviendrais jamais comme avant, mais ce n'est pas le plus important. Je m'adapte tous les jours à ma condition et je trouve des solutions pour faire différemment. Et comme différemment n'est pas forcément moins performant, l'issue ne peut être que positive.

Il y a 2 ans, je me serais contenté de pouvoir refaire du ski simplement pour moi donc je mesure la chemin parcouru et la chance que j'ai de pouvoir refaire du sport de haut niveau.

J'ai déjà remporté une belle victoire d'en être arrivé à pouvoir prétendre reprendre le départ d'une coupe du monde. Mais je suis un compétiteur et j'en veux toujours plus. Mon seul objectif de l'hiver et de me qualifier pour une 2ème manche de coupe du monde (30 premiers qualifiés). Ensuite, tout devient possible... avec toujours le sourire, quoiqu'il se passe..."

La 2ème manche sur eurosport.fr.

8 commentaires - Ajouter un commentaire

Page  : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29